lundi 19 juin 2017

Boruto – Épisode 11 L’ombre du cerveau

par Kanae J'aime les mangas et la japanime. Plutôt shonen dans la vie, j'aime aussi parcourir les univers seinen dans les mangas !

Boruto – Épisode 11 L’ombre du cerveau

Comme chaque semaine, je vais vous proposer un résumé détaillé du dernier épisode de Boruto : Naruto Next Generations. L’article qui suit porte sur l’épisode 11 de la série, disponible gratuitement sur ADN.

La semaine dernière nous étions morts d’inquiétude pour Sumire qui avait perdu connaissance à la station d’épuration du village. Coup de théâtre dans cet épisode : nous avons fait un sacré bon dans le temps pour remarquer qu’elle est dans un lit d’hôpital mais saine et sauve et entourée de ses amis.

Faisons le point.

In extremis

En effet, Naruto est arrivé à temps pour gérer la situation. (Que s’est-il passé exactement, nous ne le savons pas), mais ce qui est sûr, c’est que Sumire a protégé ses camarades et que Naruto est intervenu pour les sauver toutes. Le professeur Shino broie du noir de les avoir exposées à un tel danger.

 

Mais Chôchô est là :

Pas la peine de broyer du noir ! Il faut apprendre de ses échecs.

Quoiqu’il en soit, tous réfléchissent sur ces phénomènes étranges :

  • Les cas se multiplient depuis quelques temps
  • Denki se rappelle que la haine prenait de l’ampleur en lui
  • Metal Lee évoque une sensation comme s’il avait pris froid

Une chose est certaine : Sumire a besoin de repos. L’absence de Boruto et ses amis ne peut que lui être bénéfique ! C’est en tout cas ce que pense Metal Lee. Et à peine se pose-t-il sur la porte que Boruto déboule comme une tornade dans la chambre avant de s’excuser à 90° devant Sumire.

Provocant du boucan, Boruto se fait sortir de la chambre par Sarada qui ne lui demande pas son avis. Boruto est visiblement rongé par les remords…

 

En effet, il s’explique plus tard devant Shikadai et Mitsuki : s’il n’avait pas bâclé la tournée postale de la veille, tous trois auraient été libres de se porter au secours de Sumire face au spectre qui l’a attaquée. Il semble prendre conscience petit à petit des conséquences du moindre de ses actes.

C’est alors que Naruto apparaît, l’air mécontent.

Égal à égal

Si Shikadai manifeste sa resonnaissance pour avoir secouru Sumire et ses amies, Boruto, lui, le supplie de partager leurs informations. Car après tout, ils poursuivent le même but !

 

Naruto n’y tient plus : il tire son fils par les oreilles et le traîne derrière lui vers la salle des urgences où la victime du dernier spectre se trouve. Il est toujours dans un état critique et l’équipe de soin de Sakura est encore en pleine opération.

 

Naruto se montre ferme en sermonnant son fils. Il lui ordonne de rester loin de cette affaire qui n’est pas un jeu de détective, sous-entendant que son fils ne réalise pas l’ampleur du danger. (Ce qui est tout à fait vrai). Il ne sera prêt à l’écouter qu’une fois son fils diplômé de l’académie.

 

Mais le professeur Shino n’est pas de cet avis : même s’ils ne réalisent pas tout, les enfants peuvent parfois être d’un grand secours et plus efficaces que des adultes si tant est qu’on les considère sur un pied d’égalité (ce qui est vrai aussi).

Quoiqu’il en soit, il est plus à même de juger des capacités de Boruto puisqu’il en est le professeur principal et qu'il le côtoie pendant de nombreuses heures. Et en effet, Naruto étant un père peu présent, il n’a rien à y redire là-dessus. Il laisse donc carte blanche à Shino pour gérer Boruto comme il l’entend avant de s’échapper en fumée.

Se sentant redevables, Shikadai et Boruto promettent à Shino de résoudre cette affaire, mais celui-ci ne l’entend pas de cette manière. Il n’est pas intervenu pour qu’on lui rende des comptes : il refusait simplement de traiter comme des enfants les élèves qui l’avaient sauvé du spectre.

 

Malgré tout, Boruto et Shikadai décident non seulement d’effectuer leur stage sérieusement, mais aussi d’attraper le spectre une bonne fois pour toute !

Motivation

D’ailleurs, le directeur de l’agence postale, dans sa grande bonté (et aussi grâce au soutien de leur tuteur Tayori) a passé l’éponge pour leur mauvais service de la veille. Ils sont donc autorisés à faire une tournée. Mais il ne tolérera pas une nouvelle fois un travail aussi peu soigné ! Boruto fait profil bas et remercie le directeur.

 

Tayori pour sa part comprend que ses jeunes recrues cherchent à accomplir une mission cruciale. Mais il invite Boruto et ses amis à accomplir leur tâche quotidienne (si quelconque soit-elle) correctement.

 

En avant pour la traque aux spectres !

Tayori leur explique ensuite que le village est tellement vaste que 4 parcours différents existent.

 

Pour effectuer une surveillance en permanence, Boruto pense à créer des clones, mais leur champ d’action reste limité. Qu’à cela ne tienne ! Nos compères effectuent leur mission de leur mieux !

 

Pendant ce temps, les amies de Sumire quittent l’hôpital, la laissant seule et pensive.

De retour à Boruto, nous voyons qu’il attend avec impatience l’arrivée d’un spectre. Mais Shikadai lui rétorque judicieusement que son impatience ne les fera pas apparaître plus vite.

Mitsuki arrive avec de nouvelles informations : un spectre semble s’être de nouveau manifesté.

Parallèlement, Saï, qui est déjà sur place, mène l’enquête.

 

Un banc détruit révèle le même germe de Mokuton que la dernière fois. De retour sur son lieu de travail, il effectue une expérience dont il attend manifestement le résultat avec impatience. Il semble rongé par la culpabilité.

Naruto lui demande de ne pas en faire trop, mais c’est un conseil creux venant de sa part. Naruto continue quand même d’apaiser son ami : si l’unité spéciale de la Racine est liée à cette affaire, cela n’a aucun lien avec Saï. Mais c'est sans résultat apparent.

 

Saï finit par lui répondre en exprimant son désir de sauver le membre de la Racine qui se cache derrière tout ça. Celui-ci se fait peut-être manipuler.

Plan

Pendant ce temps, Boruto et ses amis arrivent trop tard sur les lieux du crime. Shikadai trouve suspect que les cas se trouvent systématiquement hors de leur parcours.  Comme si l’ennemi savait où nous allions !

Shikadai soupçonne de plus en plus Mitsuki.

 

Quoiqu’il en soit, ce dernier affirme que pour débusquer un spectre, il faudra impérativement suivre les 4 parcours postaux en même temps. C’est pourquoi Shikadai a appelé tous leurs camarades de classe en renfort. Ceux-ci se sentent de plus en plus concernés par l’affaire depuis l’attaque portée à Sumire. Il s décident donc d’apporter leur aide à nos héros.

 

Le plan est simple : en parcourant le village, si un groupe découvre quelque chose de suspect, il préviendra les autres au moyen de fusées d’artifices (directement importées d’usine par iwabê).

Le plan lancé, tous s’élancent à travers la ville !

Le directeur de l’agence les poursuit mécontent avant de rapidement abandonner face à la fougue de la jeunesse. Il se retrouve alors seul, constituant une cible idéale. Et en effet, un ninja masqué s’est infiltré pour l’attaquer au moyen d’un spectre.

A partir de là, le directeur perd la raison et le mauvais tri du courrier pousse sa colère à son paroxysme. Il se déchaîne sur le courrier, mettant tout sens-dessus-dessous.

 

C’est alors que Boruto et ses amis interviennent : tout avait été calculé pour que le criminel se manifeste dans l’agence postale.

Boruto s’explique : si le spectre devine leur déplacement c’est qu’il est manipulé par une personne dotée de raison. Cette personne ne manquerait pas de s’en informer si Boruto et ses amis couvraient tous les secteurs de la ville, laissant l’agence sans surveillance. Il ne restait plus qu’à le retrouver là. (Veuillez noter au passage la tête surprise et la mauvaise foi d’Iwabê qui confirme toute cette machination !)

 

 

Poursuite

Le criminel est poursuivi par Mitsuki, Inojin, Metal Lee et Chôchô tandis que les autres tentent de gérer la colère du directeur de l’agence. Celui-ci passe à l’offensive dans une volée de lettres. Iwabê invoque un doton (sort de terre) pour créer un mur et les protéger de ces mouvements incontrôlés de courrier.

 

Shikadai essaie de le raisonner mais ne parvient pas à le convaincre.

Tayori qui remarque que le précieux courrier se détériore et qu’un colis est malmené par ces attaques, s’élance pour protéger le carton qui souffre.

Chaque lettre ou colis est attendu avec impatience par quelqu’un !  C’est pour ça qu’on ne doit jamais bâcler le travail !

 

Le directeur ne peut plus répondre à cette affirmation et s’arrête. Boruto et ses amis en profitent pour l’attaquer et lui faire perdre connaissance.

Le spectre qui s’échappe forme un trou noir aspirant les enveloppes aux alentours. Boruto en profite pour lancer dans la direction du spectre un kunai explosif qui atteint (peut-être) sa cible.  Nous n’en sommes pas sûrs car le spectre s’est échappé dans une autre dimension.

 

Ailleurs, l’autre groupe poursuit toujours le criminel qui s’échappe dans les égouts. Mais Mitsuki est parvenu à le rejoindre…

Et plutôt que de l’attraper : il lui sourit et le laisse filer.

 
Bonne et mauvaise foi

De retour à l’agence, le directeur Komame est transporté vers les urgences dans un sale état. Mais il rassure son employé avec des paroles de réconfort très simples :

Ta casquette est de travers.

S’il a l’énergie pour se plaindre, c’est que tout baigne, non ? En tout cas, Boruto est soulagé que le directeur soit redevenu lui-même.

Par la suite, l’équipe de Mitsuki revient pour présenter ses excuses à leurs camarades pour n’avoir pas réussi à capturer le criminel. Mais Shikadai déplore leur propre échec pour n’avoir pas réussi à capturer le spectre. Malgré tout, l'important c'est que l'enquête avance !

En effet, il y a bien quelqu’un qui manipule le spectre et Shikadai pense de surcroît que cette personne est peut-être près d’eux (songeant certainement à Mitsuki).

 

Boruto balaie ces pensées négatives en appelant ses amis à retrousser leurs manches pour effectuer un grand ménage après le grabuge causé à l’agence ! Ce serait dommage de se faire houspiller, non ?

Dans un lieu sombre, le motif d'un sceau semble se compléter (peut-être la fameuse dimension du spectre).

 

Nous apercevons avec difficulté la silhouette d’une bête (qui ressemble étrangement à notre chimère de la dernière fois). Une voix exprime clairement l’idée que le chakra négatif des gens ordinaires va permettre le réveil du nué. (S’agit-il du nom de la bête ? Et dans ce cas, du spectre ?)

Conclusion

Aujourd’hui nous en avons appris beaucoup sur de nombreux plans :

Sumire

  • Elle semble dissimuler quelque chose qui la rend triste.
ⓒ2002 MASASHI KISHIMOTO / 2017 BORUTO All Rights Reserved.

Naruto 

  • Il refuse de collaborer avec son fils pour le protéger
  • Il lui laisse une certaine liberté d’action sous la responsabilité de Shino
  • Il s’inquiète pour Saï
ⓒ2002 MASASHI KISHIMOTO / 2017 BORUTO All Rights Reserved.


Saï

  • Il prend l’enquête très à cœur depuis qu’il sait que la Racine est liée à l’affaire

Le spectre

  • Il est manipulé par quelqu’un
  • Il peut se déplacer dans une autre dimension
  • (S’il s’agit bien de la silhouette qu’on entraperçoit), le spectre revêt la forme d’une bête (une chimère ?)
  • Et dans ce cas, est-ce bien ce que l’on nomme Nué ?
  • Auquel cas, la créature vampirise le chakra de ses victimes pour reparaître dans le monde des vivants : on cherche à ressusciter la bête.
  • Mais que représente t-elle ? Et pourquoi voudrait-on la ressusciter ?

Le criminel

  • Il porte un masque brisé
  • On présuppose qu’il appartiendrait à l’unité spéciale de la Racine
  • Il se déplace dans les égouts
  • Il suit le groupe de Boruto de très près
ⓒ2002 MASASHI KISHIMOTO / 2017 BORUTO All Rights Reserved.

Mitsuki

  • Il a laissé filer le criminel (sont-ils liés ? et en ce cas dans quelles circonstances ? ou est-ce par pur caprice de voir Boruto l’attraper lui-même qu’il a laissé le criminel s’échapper ?)
  • Si Mitsuki a un lien avec cette personne, pourquoi avoir pris la peine de le suivre jusqu’aux égouts, au risque de se faire remarquer auprès de ses camarades de classe par son absence ?
  • Si en revanche il ne porte aucun lien avec le criminel, son geste aurait-il pour but d’intimider ? (son sourire imperturbable laisse assez perplexe)
  • Mitsuki serait-il un membre de l’unité de la Racine ?
  • Et en ce cas serait-il manipulé comme le mentionne Saï ?
  • Ou serait-il agent double (voire triple) ?

Shikadai

  • Il ne démord pas de ses soupçons portés sur Mitsuki
ⓒ2002 MASASHI KISHIMOTO / 2017 BORUTO All Rights Reserved.

Boruto

  • Il prend conscience des conséquences de ses actes
  • Il est plus que jamais motivé depuis l’attaque portée à Sumire (est-ce parce que c’est une fille ? Parce qu’il la considère comme faible et donc à protéger) ? Porte-t-il un sentiment particulier à son égard ? Ou se sent-il coupable parce qu’il pense être investi de la mission de résoudre l’affaire depuis son rêve ?

Quoiqu’il en soit, Mitsuki semble vouloir faire des révélations à Boruto dans le prochain épisode. Alors ne manquez pas la suite de Boruto : Naruto Next Generations, mercredi à 11h55 sur ADN :

Boruto et Mitsuki

Les anime à voir après avoir lu cet article

BORUTO - NARUTO NEXT GENERATIONS

Bande Annonce

BORUTO - NARUTO NEXT GENERATIONS

Épisode 1

Articles similaires

Les + populaires

MHA décalé !

MHA décalé !

par Eloïse
publié il y a 1 mois