mardi 21 février 2017

Ces anime qui parlent de culture, de façon plus ou moins subtile

par Eloïse Fan de mangas et de japanime, accompagnez-moi dans mes aventures ADN, folles et légèrement schizophrènes !

Ces anime qui parlent de culture, de façon plus ou moins subtile

Vous savez comme beaucoup de gens s'accordent à appeler la japanime une sous-culture, des passe-temps d'enfant sans grand intérêt à part quelques rares titres.

En général, les heureux élus, ce sont les films du studio Ghibli, des films qui retracent des faits historiques (et encore : peu connaissent l'Île de Giovanni et les anciens films de Miyasaki), ou des films un peu philosophiques.

Bref, les détracteurs des animes n'y connaissent souvent pas grand chose et tirent un trait un peu rapide sur toute cette sous-culture (non, je n'aime pas ce terme !).

 

Voici un petit article, à répandre autour de vous si possible pour leur montrer que les anime, même mainstream, ce ne sont pas que des shôjo à l'eau de rose, des shônen de baston et des histoires un peu bêtes, cousues de fils blancs ou encore complètement tordues !

Il y a  des anime de ce genre. Personnellement, j'en lis et regarde également, mais on ne peut pas résumer les anime à ça.

Et puisque l'un des critères de ces détracteurs est la culture, voici un petit top, réalisé pour des connaissances, mais que je vous donne aussi, d'animes qui font référence à la culture dite haute de façon plus ou moins détournée.

  1. Le Rakugo ou la Vie
    © Haruko Kumota, Kodansha/Rakugo Shinju Committee

    Difficile de faire plus culturel que ça.
    Le rakugo est une forme de spectacle dont la tradition remonte à l'époque Edo (XVIIème siècle) au Japon. Si vous voulez faire vite, vous parlerez d'un one-man-show à l'ancienne. Si vous voulez entrer dans les détails, vous parlerez de ce conteur en kimono, le rakugoka, agenouillé sur une scène, racontant des petites histoires qui se terminent par une chute comique. Sans décor ni musique, il ne s'aide que d'un éventail de papier et de temps en temps un essuie-main et si vous voulez savoir la suite, allez donc voir la série. Détaillée et bien contée, cette histoire de rakugo est faite pour les amoureux de littérature étrangère.
  2. Piano Forest
    © 2007 MAKOTO ISSHIKI / THE PIANO FOREST FILM PARTNERS

    Piano Forest présente des musiciens célèbres et les associe à une de leur création en particulier (Mozart, Beethoven, Chopin, etc). Documenté et bien fait, ce film d'animation japonais présente la musique classique comme quelque chose qui n'est ni barbant ni réservé à une élite surtout.
  3. ClassicaLoid
    ©BNP/NHK・NEP

    Une belle réécriture pour présenter les compositeurs célèbres que sont Mozart, Beethoven et tant d'autres. Si la réécriture est également musicale, les personnages totalement loufoques et la série légèrement déjantée, cette dernière permet d'aborder l'univers de la musique classique de façon unique et drôle et les thèmes musicaux sont respectés.
  4. ēlDLIVE
    © AKIRA AMANO/SHUEISHA, elDLIVE PROJECT

    Pour le coup, il s'agit plus d'un clin d'oeil que d'autre chose mais le héros poursuit ses aventures à bord du vaisseau Jean Renoir.
  5. GTO
    Un anime complètement barré et dont on retient surtout le personnage principal, un professeur loubard obsédé et anti-conventionnel au possible, des élèves tous plus terribles les uns que les autres et un système éducatif complètement fou et voué semble-t-il à l'échec. Et au milieu de tout ça, des petites allusions à l'art comme par exemple cette reprise de Munch et de son tableau le Cri.
    © Tohru Fujisawa / KODANSHA • FUJI TV • Aniplex • PIERROT. D’après le manga «GTO» de Tohru Fujisawa apparu pour la première fois dans «Weekly Shonen Magazine» et plublié par Kodansha Ltd.
    L'original

     

Après, je ne vous ai pas parlé des Cat's Eye qui sont des voleuses qui ne s'intéressent qu'aux œuvres d'art de la collection de leur père, de Chihayafuru qui présente le karuta (un jeu de carte et de poésie japonais pour faire simple), de Nodame Cantabile qui explique rien moins que la formation d'un orchestre, le rapport des musiciens à la musique et à leurs instruments, du Chemin des Fleurs et de temps d'autres.

Si jamais vous rencontrez des gens qui font des commentaires sur votre passion pour la japanime, n'hésitez pas à leur dire que GTO fait des références à des artistes tels que Munch, que ça vous a permis de découvrir l'art du Rakugo, une sorte de théâtre japonais dont on a peu d'exemples hors mangas et animes, que vous aimez bien les compositeurs de musique classique présentés dans Piano Forest et que franchement, c'est rafraîchissant un programme pour enfant qui fait référence à Renoir comme ça, juste pour le plaisir !

Voilà, c'était mon message du jour. J'espère vous avoir donné de quoi répondre et surtout de quoi argumenter si jamais on vous ennuie parce que vous regardez trop d'anime.

On ne regarde jamais trop d'anime ! wink

Les anime à voir après avoir lu cet article

Piano Forest

FILM

Le Tombeau des Lucioles

Film 1

Articles similaires

2017 sur ADN !

2017 sur ADN !

par Eloïse
publié il y a 8 mois

Les + populaires

MHA décalé !

MHA décalé !

par Eloïse
publié il y a 2 mois